CV « étudiant »

Le Net fourmille de sites, blogs, forums… proposant des trucs et astuces pour réaliser un CV qui en jette. Las! Les conseils prodigués ne sont que (très) rarement adaptés au cas particulier du job étudiant. Carence aujourd’hui réparée → kutt.it/OehFD1L

La start up Needbe repense la recherche de jobs étudiants

À la recherche d’un taf ? Voilà une piste de plus ! Sa particularité : l’employeur vient te chercher. « L’étudiant met en ligne son CV, renseigne sa formation, son expérience, son salaire horaire souhaité, son âge, son champ d’action géographique et les domaines dans lesquels il est prêt à travailler. Les employeurs, eux, utilisent les filtres du  moteur de recherches pour trouver des jeunes disponibles et motivés ». L’inscription est gratuite pour les étudiants, alors n’attends plus, fonce t’inscrire -> https://www.needbe.be/fr/

Source : https://kutt.it/EePnlX

Job étudiant, chronique d’un été (pas forcémement) pourri

Les vacances d’été approchent… de milliers de jeunes vont, comme toi, en profiter pour se faire un peu de blé.

Passer la moitié de la journée dans un local poisseux, humide et sentant le moisi à classer par ordre alphabétique inverse des archives dont plus personne ne soupçonne l’existence.  Attraper des acouphènes à encaisser les récriminations de chalands dont l’accoutrement – short, sandale et chemise hawaïenne – te rappelle douloureusement que dehors il fait beau et que certains vont siroter quelques verres, alors que tu es réduit à en rêver en scannant leurs paquets de brochettes et autres braisades. Etre déguisé en un produit issu de l’industrie agro-alimentaire et distribuer sous un soleil de plomb des flyers vantant le bon goût du dernier hamburger de chez Machin, alors que t’es végétarien. Nettoyer 10 bureaux à la minute coaché par une Madame Sarfati qui fait ce boulot depuis la nuit des Temps et qui s’échine à te convaincre que le maniement combiné de la raclette et de l’éponge est un excellent moyen pour te rappeler ces valeurs essentielles foulées aux pieds par une jeunesse occidentale pourrie gâtée…

J’arrête là. Non par manque d’inspiration mais pour ne pas te décourager.  Car s’il est vrai que certains jobs manquent de glamour, ils constituent tout de même un premier contact avec le monde professionnel et te permettent de te faire un peu de blé, ce qui est in fine sa raison d’être.

Ceci dit job d’été ne rime pas nécessairement avec caissier, technicien de surface ou encore serveur dans un fast-food.  Figurant, steward dans les festivals, sauveteur, aide-soigneur dans un zoo… autant de pistes qui s’offrent à toi et feront de cette expérience plus qu’un moyen de remplumer ton compte en banque.

Source : Ces jobs étudiants vous réservent un été festif | Metro