Les dérives de la règle des « 45 crédits »

400 enseignants du supérieur ont signé une lettre ouverte destinée au Ministre Jean-Claude Marcourt.  Ils y fustigent la réforme introduite en 2014 par le Décret « Paysage ».  Point de cristallisation de leur mécontentement: la règle des « 45 crédits » – si un étudiant valide au moins 45 crédits sur les 60 que compte une année, il est autorisé à poursuivre son cursus – porte ouverte à toute une série de dérives dont la dépréciation des diplômes;  ils peuvent désormais, selon les signataires,  être obtenus à l’usure.

Et de s’interroger sur « le coût sociétal d’un régime qui permet aux étudiants de traînasser dans un système sans chances de réussite réelles ».  Ils ne remettent pas en cause la nécessité de démocratiser l’enseignement supérieur, ils rappellent que celle-ci ne peut se faire au sacrifice de la qualité.

 

Source: Les profs d’unifs craignent des diplômes dévalorisés