Santé, société

Le gaz hilarant bientôt stupéfiant?

Connu dans les sphères scientifiques sous les vocables protoxyde d’azote ou oxyde nitreux, les vulgaires – du latin vulgus, i qui signifie le commun des mortels – l’appellent affectueusement gaz hilarant. C’est une molécule particulièrement polyvalente. Jugez plutôt.

Utilisé en médecine pour sédater, en mécanique pour vitaminer les moteurs , dans le secteur de l’alimentation comme gaz propulseur pour les siphons… et par les jeunes pour s’éclater le ciboulot. En toute légalité.

Parce que, oui, en plus d’être bon marché, le N2O n’est pas une drogue. Pour le moment. Si l’on en croit le chapeau de l’article publié par le Le Soir intitulé Un gaz hilarant qui ne fait pas vraiment rire tout le monde.

En attendant ce changement de statut, il est bon de rappeler que son usage répété et/ou régulier n’est pas sans risques pour la santé.

Environnement, société, Technologie, Wow!/What?!

Chargeur universel: 102000 tonnes de déchets électroniques plus tard…

USB type A,B ou C; mini ou micro-USB. Nos tiroirs en sont pleins. Les vieux chargeurs représentent à eux seuls 51000 tonnes de déchets électroniques par an. En 2009 quatorze fabricants signaient un protocole d’accord annonçant l’harmonisation des dispositifs de recharge pour 2012. En 2014 l’Europe prenait une directive annonçant l’arrivée du chargeur universel pour 2017.

2ans plus tard…

Le citoyen continue pester contre l’inéluctabilité de l’emmêlement des dizaines de mètres de câbles encombrant ses tiroirs. Et des dizaines de milliers de tonnes de chargeurs sont venus grossir les rangs des déchets électroniques…

Soyons tout de même de bon compte, la Commission européenne a repris la main. Une décision devrait intervenir pour fin de cette année → kutt.it/NDt7cf. Wait and see.