La Cour constitutionnelle annule le service communautaire des CPAS


La Cour constitutionnelle a annulé jeudi l’organisation du service à la communauté, forme de travail non rémunéré inscrit dans le cadre d’un projet individualisé d’intégration sociale (PIIS) du CPAS.

  1. Le fédéral a outrepassé ses compétence en légiférant en la matière.
  2. Le service communautaire ne correspond pas à la définition légale du volontariat; le service communautaire devenant, une fois accepté, contraignant. Son non accomplissement entraîne de graves conséquences pour le bénéficiaire (jusqu’à la perte de son revenu d’intégration).
  3. Les activités pouvant être exercées dans le cadre d’un service communautaire ne se distinguent pas assez d’un travail rémunéré.  D’après la plus haute juridiction du pays, elles pourraient, si les moyens financiers le permettaient, être soumises à rémunération.

Une belle victoire pour la Ligue des Droits de l’Homme, à l’origine de l’action devant la Cour; même si elle n’a pas obtenu gain de cause en ce qui concerne l’extension de l’obligation du PIIS à tout nouveau bénéficiaire.

Source : La Cour constitutionnelle annule le service communautaire des CPAS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.