Accord sur les études d’enseignant

[dropcap]A[/dropcap] l’issue d’âpres négociations les partenaires du Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles sont arrivées à un accord: la formation de base des enseignants sera allongée d’un an, passant ainsi à 4 ans.  Il faudra un an de plus pour devenir prof dans le secondaire supérieur.  Cet allongement doit permettre d’approfondir des notions telles que, par exemple, la remédiation ou encore la détection des troubles de l’apprentissage.

#fwb #enseignement #formation #enseignant

Source: Réforme de la formation des enseignants: la durée des études allongée

Le permis en 30 jours pour les demandeurs d’emploi

A partir du 01/07/2018 les jeunes demandeurs d’emploi pourront obtenir leur permis de conduire en 30 jours, pour autant qu’ils prouvent que son obtention soit nécessaire pour décrocher un job.  Les conditions à remplir sont les suivantes:

  • être âgé d’au moins 18 ans
  • avoir réussi le permis théorique et le test de perception des risques
  • avoir suivi au moins 30h d’écolage dispensées par une auto-école agréée

#mobilité #permisdeconduire #emploi #demandeurdemploi

Le paiement par « Bancontact » bientôt gratuit pour les petits achats

[dropcap]En[/dropcap] dessous de 10€ +30 cents.  Cet avis – fort répandu dans les boulangeries, épiceries et autres librairies de quartier – n’aura bientôt plus cours.  Le conseil des ministres a en effet  approuvé vendredi un projet de loi visant à supprimer les surcoûts imposés par les petits commerçants aux clients payant leur(s) achat(s) avec leur carte bancaire.

Source : Vers la fin des suppléments pour les paiements électroniques avec carte bancaire

Infractions routières graves: les ministres serrent la vis

[dropcap]La [/dropcap]Chambre a approuvé à l’unanimité la loi des ministres de la Mobilité et de la Justice François Bellot et Koen Geens.  Au programme: aggravation des peines pour les infractions graves et la récidive.  Elle prévoit également l’installation d’un éthylotest anti-démarrage  – pour une période déterminée ou à titre définitif – comme alternative au retrait de permis de conduire.  Sont visés par cette mesure les conducteurs contrôlés à 1,8g/l ou 1,2g/l selon qu’il s’agisse d’une première infraction ou d’une récidive (2 contrôles positifs dans les 3 ans de la première infraction).

Enfin les peines prévues en cas de conduite sous déchéance du droit de conduire ou sans permis valable sont également alourdies.  Le défaut de permis est passible d’une peine d’emprisonnement et non plus simplement d’une amende.

[icon name= »arrow-right » class= » » unprefixed_class= » »] http://bit.ly/2EehrWm [icon name= »external-link » class= » » unprefixed_class= » »]

Source : Bientôt des peines plus lourdes pour les infractions routières graves – Belgique – LeVif.be

Examen d’entrée en médecine et dentisterie dédoublé: l’ARES accorde une seconde chance aux étudiants

[dropcap]L’an[/dropcap] dernier 641 étudiants sur les 3473 présents réussirent l’examen d’entrée en médecine et dentisterie.  Soit un taux de réussite de 18,47%.  Si ce résultat faisait les affaires de la Ministre Fédérale de la Santé – il y avait moins de lauréats que de numéros INAMI disponibles -, les recalés n’avaient guère le choix: se réorienter ou retenter leur – dernière – chance d’intégrer la fac de médecine ou de dentisterie l’année suivante.  Les choses changeront dès la prochaine échéance, si le Conseil d’Etat n’y fait pas obstacle.

L’ARES (Académie de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur) a en effet décidé de dédoubler l’examen. Une épreuve en juillet et une en septembre.  Ce qui laisse la possibilité aux recalés de juillet de retenter leur chance en septembre. Une seconde session en somme.

Bien que sur une période de cinq années académiques, il n’est possible de présenter l’examen d’entrée que durant deux années académiques maximum, le nombre d’épreuves présentées au cours d’une même année académique n’est pas limité. Il est donc vivement recommandé de présenter l’épreuve dès juillet.

Concrètement un aspirant médecin/dentiste pourra présenter jusqu’à 4 fois – contre 2 actuellement – l’épreuve d’admission.

Toutes les informations sur l’examen d’entrée [icon name= »arrow-right » class= » » unprefixed_class= » »]  www.ares-ac.be/exmd [icon name= »external-link » class= » » unprefixed_class= » »]

Source : L’examen d’entrée en médecine dédoublé, en juillet et septembre – Le Spécialiste