Papa, maman… je veux travailler dans l’e-sport!


Au mieux ils te regarderont avec ce sourire sibyllin qui remplace efficacement le “Mais oui, mais oui…” honni par des générations d’adolescents. Au pire ils se lanceront dans une diatribe sur une jeunesse qui n’a plus aucun sens des réalités et termineront par un “Il sera toujours temps d’être un pro de la manette quand tu auras décroché ton diplôme”. Dans les 2 cas tu auras brisé la monotonie du dîner dominical. Et pourtant…

L’e-sport — excellent pour la musculature des pouces — est en pleine expansion. Plus de 20.000 tournois sont organisés chaque année dans le monde. En France les revenus générés par ce secteur devraient atteindre… 26 millions de dollars en 2017. C’est loin derrière la machine à sous foot mais ce n’est pas mal quand-même. Comme tout secteur économique émergent, l’e-sport arrive avec ses nouveaux métiers. Petit tour d’horizon.

Le gamer

L’e-sport n’existerait pas sans lui. Il ne court pas le 100 mètres à la vitesse de l’éclair et fait du karaté du bout des pouces… mais il se ballade dans le jeu comme toi tu vas à la boulangerie. Maîtrise du gameplay, capacités d’analyse et d’adaptation sont les qualités requises pour être un gamer comme ils disent. Le salaire dépend, comme c’est souvent le cas dans l’univers (impitoyable) du sport professionnel, de tes performances et de l’aide fournie par les sponsors.

Le eSport Manager

C’est un découvreur de talents, une nounou et une secrétaire. Il les accompagne ses gamers au quotidien, les conseille, les rassure, leur trouve des compétitions et organise les déplacements.

Il assure par ailleurs la liaison entre la structure pour laquelle il bosse et les joueurs qu’il gère. défense des intérêts financiers de chacune des parties, exposition médiatique et bonne représentativité des sponsors font partie de ses mission.

Streamers, YouTubers, animateurs : les nouveaux commentateurs sportifs

Ils sont là pour populariser la discipline et la rendre accessible au plus grand nombre (même aux parents dont les connaissances en la matière de jeu vidéo se limitent au mythique Space Invaders). Les réseaux sociaux sont leurs outils de travail. Ce sont de véritables Community manager.

Le réalisateur eSport

Il est chargé de la diffusion des tournois et des émissions de gaming sur les plates-formes vidéo et sur les réseaux sociaux. Attention! Il ne s’agit pas de déambuler dans les travées avec son smartphone. C’est un travail de pro où il faut, selon Victor Jolivet, réalisateur eSport chez Webedia Gaming, réussir à capter un événement pour que l’expérience utilisateur soit la meilleure. Il ne peut rien laisser au hasard: dosage de la lumière, disposition du public, emplacements des casters (commentateurs)… il doit avoir une vision globale de l’événement qu’il couvre.

Il n’y a aucune formation spécifique mais une formation en audio-visuel et de solides connaissances de l’univers du jeu vidéo constituent, toujours selon Victor Jolivet, de bonnes bases.

Source: eSport: 4 métiers devenus incontournables avec l’essor du secteur — Frenchweb.fr

#esport, #emploi, #metier, #travail #adopteunmetier #aum

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.